Stéréotype de la femme parfaite : un vrai fléau !

Vous l’avez déjà vue cette femme magnifiquement parfaite à la télé, dans les magazines, placardée sur les panneaux publicitaires… Partout en fait ! Elle est tirée à quatre épingles. A toujours un vernis impeccablement posé. Des mensurations de rêve, une peau sans défaut, un look tendance et des dents plus blanches que blanches : elle sourit… Car elle est épanouie…!

Ça vous agace ? Moi aussi ! Pourquoi ? Parce que cette femme absolument parfaite n’existe pas (merci Photoshop) ! On veut vous faire croire que vous devriez être cette femme clichée. Ça vous fait culpabiliser… Pourquoi elle arrive à tout gérer dans la plus grande zénitude et pas vous ?

Allez, on peut bien en rire quelques minutes ? Analysons en détail l’anatomie de cette femme parfaite… Et vous verrez que la perfection que l’on voudrait toutes atteindre n’est finalement pas si bien que ça !

La femme parfaite est belle !

Le commandement numéro un de la femme parfaite : répondre aux critères de beauté…

Évidemment, la femme parfaite n’a jamais eu recours à la chirurgie esthétique et encore moins aux régimes alimentaires ! Elle n’a pas besoin de masquer ses cernes, car elle n’en a pas. Les cheveux blancs, les rides, les poignées d’amour et les vergétures : tous ces mots lui sont totalement inconnus (sauf quand ses amies “normales” lui en parlent).

Là où elle n’a rien à faire, vous, vous ingurgitez trois pauvres petites feuilles de salade, accumulez les couches de fond de teint, changez régulièrement de pèse-personne (aucun ne vous donne votre vrai poids et c’est particulièrement pénible). Vous avez même essayé de jeûner, mais votre volonté s’est arrêtée net devant la plaquette de chocolat qui traînait dans vos placards, après avoir passé une soirée formidable (mais déprimante) avec la femme parfaite !

La femme parfaite est organisée !

Mais comment fait-elle ? Elle est constamment zen et détendue… Malgré son planning qui ferait pâlir n’importe quel chef d’état ! Des soirées entre amis, des after-work entre collègues, les kermesses des enfants, les barbecues à gogo, les réunions tardives au bureau, les séminaires de motivation… Bref. Elle est sur tous les fronts et ne délègue jamais rien car elle n’est jamais fatiguée ! Elle est une business woman accomplie et son intérieur ressemble à s’y méprendre à un article du magazine Elle Décoration !

Pendant ce temps, vous vous battez avec les chaussettes qui traînent (sans parler du syndrome de la chaussette orpheline à la sortie du lave-linge). Votre liste de course se résume à ces 3 mots : “faire le plein”. Vous ne participez à aucune soirée networking car vous passez 4 h dans les transports en commun, alors vous en rajouter encore plus, très peu pour vous ! Votre vie sociale est plutôt proche du zéro, sans parler de l’accumulation de papiers à gérer dans votre corbeille “à traiter en urgence”. La charge mentale et vous êtes les meilleurs amis du monde !

La femme parfaite est gentille !

Serviable, à l’écoute des autres, la femme parfaite est altruiste ! Elle pourrait vider son compte en banque pour vous, si vous lui demandiez ! Elle a toujours le bon mot pour tout le monde. Est investie dans la vie associative. Elle ne fait pas exprès d’être gentille, elle n’a pas à se forcer : c’est inné chez elle.

Elle ne peste jamais contre les incivilités, puisqu’elle n’en est jamais victime. Elle ne s’énerve contre personne, puisque tout le monde l’aime telle qu’elle est. Elle est même sensible, et pleure devant les informations. Et contrairement au commun des mortels, elle ne se plaint jamais ! D’ailleurs, elle ne plaint jamais personne, n’a jamais pitié de qui que ce soit, parce qu’elle est au-dessus de tout ça ! Elle est empathique, aimante, bienveillante…

Que voulez-vous ajouter de plus ? Elle est positive et c’est contagieux (attention, vous pourriez, vous aussi, être contaminées !).

La femme parfaite est drôle !

La femme parfaite a de la répartie ! Elle place toujours les petites phrases qui font rire tout le monde, au bon moment. Tout le monde rit à gorge déployée. Elle aussi, mais toujours avec retenu. Pas besoin de montrer ses amygdales quand on est une femme parfaite ! D’ailleurs, même son rire est fabuleux. Comme une douce mélodie de sirène !

Alors que vous… Vous sortez des vannes complètement foireuses, que personne ne comprend ! Vous avez pourtant acheté le calendrier “une blague par jour” pour vous aider. Et tous les jours, vous tentez de caser vos meilleures blagues, mais rien n’y fait ! Les gens sont polis et rient par pure amitié. Mais vous n’êtes pas dupes et tentez sans cesse de vous “améliorer”.

Le problème est que vous aurez beau vous entraîner à briller en société, la seule chose que vous réussirez à faire est de faire rire à votre insu… Un peu comme Bridget Jones avec sa maladresse légendaire.

La femme parfaite est distinguée !

Vous la voyez, avec son brushing parfait, la démarche assurée ? Elle arrive même à courir avec des talons aiguilles de 10 centimètres ! Quand elle entre dans une pièce, tout le monde se retourne. Loin d’être hautaine, elle a une sourire pour chacun, et même pour vous, avec votre œil hagard après quelques heures passées sur Candy Crush… Vous aussi vous avez envie de l’embrasser. Et pourtant elle vous énerve !

Non, parce que les talons aiguilles sont un vrai danger pour vos chevilles. Vous passez des heures à essayer de dompter vos cheveux rebelles sans succès ! Sourire à des gens que vous ne connaissez pas, comme Miss Météo ? Très peu pour vous. Et quand vous courez, au bout de 20 mètres vous rendez forfait et poumons par manque de pratique sportive. C’est vrai quoi… Pourquoi se lever aux aurores pour aller courir ? Vous courez tous les jours derrière le bus, que vous ratez tous les matins, alors pourquoi s’infliger encore plus de souffrances ?

La femme parfaite est intelligente !

Wikipédia est son deuxième prénom. Elle sait tout sur tout ! D’ailleurs, même vous quand vous doutez de la date de couronnement de Louis XI, vous lui demandez. Le problème est qu’elle a réponse à tout, et qu’en plus elle est bienveillante ! Quand vous lui dites qu’elle sait tout, elle répond timidement : “Mais non voyons, j’adore découvrir de nouveaux univers.”.

Bien sûr, ça vous énerve, mais vous n’arrivez pas à la détester, parce qu’en plus, elle est modeste ! Elle a réussi sa carrière d’une main de maître, terminé ses études avec brio, et trouvé son premier emploi à la fin de son stage de fin d’études.

Pendant que vous, vous avez arrêté vos études avant de les commencer, connu le chômage, les découverts, les petits appartements étriqués en collocation, affublée d’un banquier aussi sympathique qu’une porte de prison… Forcément, quand vous discutez, les complexes commencent à pointer le bout de leur nez !

La femme parfaite n’existe pas !

Bon, maintenant que vous avez compris qui elle est vraiment, soyons honnête deux minutes ! Vous la connaissez réellement cette femme parfaite ? Moi non !

En revanche, ce que je sais, c’est que nous avons toutes notre part de perfection. Et ce sera toujours cette partie-là qui sautera aux yeux de vos interlocuteurs.

De toute façon, à quoi ça sert d’être parfaite ? C’est agaçant et déprimant finalement. Donc cette femme idéalisée possède le plus gros défaut qui soit : elle est parfaite…

La perfection est un fléau. Certes, elle est vendeuse. Les études montrent qu’une femme jugée belle selon les critères de beauté, paraîtra plus gentille, plus intelligente, plus pertinente ! Et c’est bien pour ça que les publicitaires continuent de nous montrer des images qui font “rêver” et culpabiliser. Ce n’est qu’une question de chiffre d’affaires en réalité ! Et il ne faut pas s’y méprendre.

Alors si à notre petite échelle, nous pouvions transmettre d’autres valeurs aux femmes de demain, ce serait déjà un énorme progrès dans les mentalités ! Nos filles ne doivent pas devenir des objets marketing. Elles ne doivent pas se contenter d’être ce que l’on attend d’elles. En revanche, elles doivent être elles-mêmes : totalement uniques, totalement imparfaites et fières de l’être ! Et vous aussi d’ailleurs. Assumez d’être cette femme magnifiquement imparfaite ! Car vous êtes la plus belle version de vous-même.

“Si tu cherches encore cette personne qui changera ta vie, regarde-toi dans le miroir” Roman Price

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *