Les pouvoirs de la graine de chia

C’est le début de l’année mais aussi de l’hiver. Il fait froid, le niveau d’ensoleillement est proche du néant, et les prochaines vacances sont tellement loin que vous n’osez même pas y penser. Et si, en attendant le retour des beaux jours et du temps libre je vous apportais une bonne nouvelle ; de celles qui font du bien au corps et à l’esprit ?

Connaissez-vous la graine de chia ?

Minuscule et en provenance d’Amérique du Sud, sa couleur se partage entre le brun, le gris/beige et le blanc. Mais l’énorme avantage de cette variété de sauge, est en réalité qu’elle en possède une multitude ; riche en fer, en oméga 3, en protéines, en vitamine B9 ou encore en fibres, elle est bonne pour prévenir le cholestérol, protéger votre cœur, réguler votre glycémie, faciliter votre sommeil… et même pour votre ligne !

Comment la graine de chia est-elle arrivée jusqu’à nous ?

Le chia ou Salvia hispanica, est une plante originaire du Mexique. De la famille des lamiacées à laquelle appartient également la sauge, à l’époque précolombienne elle fait déjà partie intégrante de l’alimentation avec le maïs et les haricots. Reconnue pour ses qualités nutritives, elle est consommée par tous.

Redécouverte au début des années 1990, elle fait depuis, le bonheur des nutritionnistes et le nôtre.

Pour vous en faire une idée, la graine de chia est toute petite, de l’ordre de quelques millimètres seulement. Brillante et lisse, elle se pare de tons noirs, blancs, beiges ou marron qui la font passer inaperçue dans votre assiette, mais pas dans votre ventre, lequel la digère aussi bien entière, que moulue.

Ses (nombreux) bienfaits sur notre corps

bienfaits-graines-chia

Avec son goût neutre qui la rend très pratique à utiliser, quels sont les bienfaits de la graine de chia ? Si l’on en croit son pedigree, ils sont nombreux et extrêmement profitables à notre santé. Janvier est donc le mois parfait pour commencer à la consommer. Peut-être une bonne résolution tardive pour détoxifier et redynamiser votre organisme ?

Grâce à la graine de chia bio, vous allez pouvoir :

  • Protéger votre cœur et vos artères grâce aux acides gras oméga 3, au magnésium et au potassium
  • Prévenir l’apparition du diabète avec 1 à 2 cuillères à soupe de graines chaque jour
  • Favoriser votre perte de poids à la faveur de son effet nutritif et de ses propriétés rassasiantes
  • Faciliter votre sommeil grâce à la présence d’un acide aminé, le tryptophane, à l’origine d’une surproduction de mélatonine, l’hormone du sommeil
  • Stimuler votre transit par un apport pouvant aller jusqu’à la moitié de la dose journalière recommandée en fibres
  • Renforcer vos dents et vos os grâce aux, calcium (5 fois plus que dans le lait, la bonne nouvelle pour les intolérant(e)s), phosphore, vitamine A et zinc de la petite graine
  • Offrir une cure de jouvence à votre peau délicate, fragile et même irritée, par sa haute concentration en antioxydant, protéines, et encore une fois en oméga-3

Bon et maintenant, on la consomme comment ?

miam-fruit

Grands amateurs de graines de chia, à la maison nous en mettons partout ou presque ; dans les salades, dans le miam-ô-fruits, dans les yaourts, dans les gâteaux ou dans le pain maison.

Car la graine de chia offre un autre avantage non négligeable (et ce n’est même pas le dernier), celui de pouvoir être consommée entière ou moulue, cuite ou macérée dans un liquide.

Du haut de ma gourmandise, je ne saurais que trop vous conseiller de l’ajouter à votre miam-ô-fruits matinal, soit en l’incorporant aux cinq graines recommandées, soit en la saupoudrant en guise de touche finale.

Cela dit, la graine de chia se mêle aussi facilement aux plats salés, qu’aux plats sucrés.

Le pudding de chia est peut-être le plus connu. Prenez 4 à 5 cuillères à soupe de graines de chia pour 10 cl du lait végétal de votre choix (riz, noisette, amande, coco…), avant de laisser reposer le tout de 2 heures à une nuit, au réfrigérateur. Ajoutez ensuite ce qui vous fait plaisir parmi les différents fruits à coques, raisin secs, baies de Goji, cranberries ou encore fruits de saison.

Mais la graine de chia est aussi très rafraîchissante ajoutée de citron et de sucre, de miel ou de sirop d’agave, puis plongée dans l’eau froide et laissée au repos plusieurs minutes, le temps de gonfler.

En salade, réunissez 35 g de quinoa, 15 g de chia, quelques noix, un avocat, une tomate, et des feuilles de roquette pour un repas léger et savoureux. Et pour le dessert, pourquoi pas une petite tartine de confiture elle aussi parsemée de graines ?

cake-graines-chia

Vous aimez cuisiner ? Ça tombe bien, le chia supporte aussi très bien la cuisson ! Vous pouvez donc les intégrer à votre pâte à pain, à vos pâtes fraîches, à vos cakes salés, mais aussi à vos recettes de cookies, sans oublier vos barres de céréales home-made.

Astuce végane pour les adeptes ; les graines de chia trempées dans l’eau pendant un peu moins d’une heure libèrent une sorte de gel appelé « mucilage ». Celui-ci peut être utilisé comme liant à la place des œufs.

Un peu de culture…

Enfin, il faut préciser que la culture du chia est plutôt positive et écologique.

Non seulement la plante, semée idéalement au mois de mai et récoltée en septembre, ne demande pas d’effort particulier si ce n’est de lui éviter de geler, mais elle n’est pas non plus gourmande en eau. Une terre réchauffée et humide suffit à la faire germer et lever. Elle supporte ensuite très bien la chaleur, et même les épisodes de sécheresse.

En plus d’être nourrissante et bourrée d’énergie, la Salvia hispanica est donc plutôt écologique, économique et possède un bon rendement. Raison de plus s’il en fallait, pour ne pas s’en priver !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *