Les bienfaits des hydrolats

L’odeur de l’eau de Rose le matin me met en joie. Les hydrolats ont le vent en poupe depuis que le cosmétique naturel a la cote. Pures et délicieusement aromatisées, les eaux florales restent malheureusement souvent dans l’ombre des huiles essentielles. Pourtant, les hydrolats ont des propriétés largement sous-estimées ! Pour prendre soin de votre peau ou traiter des problèmes de fond, vous allez les adorer.

C’est quoi un hydrolat ?

L’hydrolat de fleur ou de plante est extrait par distillation à la vapeur, grâce à un alambic lors de la production d’HE. Les composés aromatiques de ces plantes sont transportés par la vapeur d’eau, condensés puis enfin récupérer à l’aide d’un décanteur.

Les hydrolats sont similaires aux huiles essentielles, à la différence qu’ils n’ont aucune contre-indication. En effet, vous pouvez tout à fait utiliser une eau florale sur un enfant ou en étant enceinte… à quelques exceptions près tout de même.

La femme enceinte doit éviter les hydrolats de cyprès, bleuet, baies de laurier, baies de genièvre, romarin, et sauge. Pour les personnes atteintes d’un cancer, il faut éviter les baies ainsi que les feuilles de laurier. Si vous avez une maladie rénale, on évite le cyprès, la baie de genièvre et les verges d’or.

Les hydrolats se conservent moins longtemps que leurs cousines les huiles essentielles. En général, ils sont protégés par des flacons teintés. Leurs ennemis n°1 sont la chaleur et la lumière ! Composé en grande partie d’eau, les bactéries peuvent plus facilement se développer. Il est donc préférable de les conserver bien au frais et de les consommer dans l’année où vous l’avez acheté.

Il est également important de bien choisir son eau florale : bio, sans additifs, sans conservateurs, pure, non pasteurisée et microfiltrée. En général, une liste d’ingrédients à rallonges n’est pas bon signe.

À savoir : les eaux florales désignent uniquement les hydrolats de fleur (rose, bleuet, fleur d’oranger), tandis que “hydrolat” est un nom générique qui regroupe toutes les eaux (issues de la distillation de feuille et de tiges également).

À quoi ça sert un hydrolat ?

Les hydrolats ont de nombreuses propriétés qu’ils seraient vraiment dommage de ne pas connaître. Ils sont de puissants agents thérapeutiques. Et contrairement aux huiles essentielles, ils peuvent être utilisés en toute sécurité dans de nombreuses situations. En interne comme en externe.

Les hydrolats … En interne

Plus concentré que les tisanes, les hydrolats ont de véritables bienfaits thérapeutiques lorsqu’ils sont consommés par voie orale. Vous pouvez les consommer pure ou bien les diluer, selon vos préférences. Pas besoin de boire toute la bouteille pour pouvoir admirer les effets positifs !

Une à trois cuillères à café par jour, est largement suffisant pour une utilisation quotidienne ou en cure de 20 jours pour traiter les problèmes de fond. Vous seriez surpris des bénéfices que vous pouvez en tirer :

  • faciliter la digestion et détoxifier le système digestif (basilic, menthe poivrée, romarin verbérone)
  • soulager les infections urinaires (bois de santal, cyprès, sarriette, origan)
  • soulager les douleurs arthritiques (génévrier)
  • lutter contre l’aspect cellulite (genévrier)
  • combattre l’insomnie (fleur d’oranger)
  • éliminer les maux de tête (menthe poivrée, rose, lavande fine)
  • équilibrer le mental et l’émotionnel (laurier noble de provence)

Les eaux florales s’utilisent également comme les herbes aromatiques en cuisine. L’hydrolat de fleur d’oranger est notamment très prisé en pâtisserie.

Les hydrolats … En externe

Les hydrolats sont de plus en plus utilisés dans les laboratoires de cosmétique naturel. Et pour cause, ils peuvent faire de véritables miracles sur votre peau !

  • tonifier la peau (rose, fleur d’oranger, lavande, menthe poivré)
  • apaiser le contour des yeux (bleuet, camomille)
  • soulager les problèmes de peau comme l’eczéma, le psoriasis  (camomille, tanaisie) ou les problèmes d’acné (tea-tree, lavande, romarin)
  • apaiser les peaux sensibles (tilleul, rose, hamamélis, fleur d’oranger, camomille)
  • nettoyer, assainir la peau  (hamamélis, lavande, rose)
  • resserrer les pores dilatés (hamamélis, hélichryse italienne)

Vous pouvez également les utiliser en après-shampooing ou en soin capillaire. Ils sont également parfaits en tant que phase aqueuse pour réaliser vos cosmétiques maisons. De la même manière, les hydrolats peuvent être utilisés pour la maison pour parfumer votre linge ou assainir l’air.

Il n’existe pas de problème qu’un hydrolat ne peut pas régler ! Pour celles et ceux qui souhaitent adopter une routine soin plus simple et naturelle, vous ne pourrez plus vous en passer. Pour ma part, j’ai déjà adopté l’eau de rose en tant de lotion et l’eau de bleuet pour soulager les yeux rouges et gonflés.

Et vous, convaincues ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *