Datte, la délicieuse orientale

Après le chocolat, j’ai jeté mon dévolu sur un fruit sec que j’aime déguster depuis petite fille, la datte. Moelleuse, sucrée, savoureuse, agréable une fois en bouche, elle fait du bien par où elle passe ! Mais saviez-vous que la datte renferme de nombreuses vertus pour notre santé ? Énergie, minéraux, vitamines, anti-oxydants, fibres, tels sont les mots clés de ce fruit sec qui nous fait aussi voyager, les principaux producteurs de dattes étant en Afrique du Nord. Allons sans plus tarder nous faire conter, comme si nous étions plongées au cœur des contes des Mille et Une nuits, tous les pouvoirs de la délicieuse orientale…

La datte est une baie, délicieux fruit qui naît dans un palmier-dattier, ou Phoenix dactyliferae pour les férus de science, l’arbre le plus courant dans les oasis sahariennes. Ce dernier a été découvert il y a environ 5 000 ans avant JC dans les zones sèches du Proche et du Moyen-Orient.

La datte est connue comme un fruit sec, surtout consommé lors des festivités de fin d’année dans la culture occidentale. Mais elle se consomme aussi fraîche. C’est d’ailleurs l’alimentation de base des bédouins. Les saveurs des dattes ont évolué au fil des siècles, permettant d’en consommer chaque jour sans se lasser de leur goût : astucieux. Pour la petite histoire, le palmier-dattier est unisexué et a besoin de l’humain pour se développer : c’est ainsi que les inflorescences (position des fleurs sur les tiges) mâles sont vivement secouées au-dessus des inflorescences femelles.

Pour les Arabes, il n’en fallut pas plus pour considérer le dattier comme le symbole de l’amour conjugal. Un fort beau message d’amour et de paix à mon sens. Du temps des croisades, la datte jouait le rôle d’édulcorant, permettant d’apporter une touche sucrée dans les préparations, le sucre n’apparaissant en cuisine qu’au 15ème siècle. C’est au 13ème siècle que l’usage du mot « datte » entre dans la langue française : il vient du latin « dactylus » qui vient lui-même du grec « dactylos » se traduisant par doigt.

Dans la famille des dattes, je voudrais…

dattier

La famille des dattes est riche et vaste, ce qui offre un large éventail de saveurs. Vous allez constater qu’elles ont été baptisées de noms très poétiques.

Du côté des dattes fraîches, il y a par exemple la datte Sphinx qui porte une couleur brun tirant vers le noir et a une forme moins allongée que ses consœurs. Vient ensuite la datte Hayani, petite de taille et d’une couleur noire et brillante. Enfin, la datte Barhi qui se démarque par sa couleur claire. Elle est reconnue pour être juteuse, fort sucrée, dotée d’une peau lisse. Tout un programme !

Du côté des dattes séchées, la plus célèbre est la datte Deglet nour. Son nom signifie « datte de lumière ». Odorante, petite et savoureuse. Si vous préférez les dattes séchées moins sucrées, vous aimerez la datte Zahidi, appelée aussi « datte d’or » dont la forme arrondie la démarque de ses congénères. Tendre et plutôt sucrée, vous avez la datte Halawi ou la datte Medjoul, l’une des plus grosses. La datte Amary est connue pour être riche en fibres. Enfin, et cela serait sans nul doute ma préférée (va chercher bonheur avec le caramel), la datte Dayri au délicieux goût de caramel et de couleur brun noir.

Le plein d’énergie avec la datte !

aimer-nature-bienfaits

100g de dattes équivaut à un apport de 300 calories : la stimulation de l’organisme est au rendez-vous ! La datte possède un fort pouvoir énergétique et on le doit aux 73 % de glucides qu’elle possède de manière naturelle. Ce fruit sec est donc le partenaire idéal des sportifs pratiquant le cardio et la musculation.  (musculation, randonnée, course à pied ou à vélo…). Stimuler votre corps avant de pratiquer votre activité sportive et en consommer quelques-unes lors de vos sessions sportives.

Je le faisais par exemple lors de mes séances de Body-Pump dont certains mouvements demandaient une récupération plus rapide. Cela réconfortait et je sentais que cela aidait mon corps en pleine souffrance (c’était l’éclate totale). Sans être sportif, cet apport en glucides permet d’assurer l’apport énergétique nécessaire au quotidien, en complément des lipides. Et puisqu’on parle de glucides, sachez que la datte est riche en vitamines B, lesquelles favorisent la constitution des glucides justement ! La teneur en glucides de la datte sèche est entre trois à cinq fois plus importante que celle des fruits frais.

À teneur égale du côté des fruits secs, vous pouvez aussi trouver la banane, l’abricot, le raisin sec ou la pomme. Ils sont principalement constitués de fructose et de glucose et, en quantité moindre, de saccharose.

La datte toute de minéraux et vitamines vêtue

marguerittes-coeur

Autre richesse contenue dans la datte, ses minéraux et certains bien précieux. Je pense notamment à sa composition en potassium, le minéral essentiel à tout sportif mais aussi aux personnes âgées. Pourquoi ? Car le potassium participe grandement à la régulation de notre pression artérielle et à la transmission de l’influx nerveux. Deux actions qui ont leur importance lors d’une activité sportive et pour la bonne santé d’une personne fragile. Autres minéraux présents en quantité dans ce délicieux fruit sec, le fer et le magnésium. En termes de minéraux précieux, on touche le haut du podium. Ne manque-t-on pas presque tous de ces deux éléments permettant de faire barrière à la fatigue entre autres ?

Elles en sont aussi composées mais en quantité plus faible : du zinc, du cuivre, du manganèse et du calcium. On prend aussi ! Et du côté des vitamines, la datte n’a rien à envier à un autre fruit, sec de surcroît ! Vous pouvez donc, comme évoqué lors du paragraphe dédié aux glucides, trouver les vitamines B1, B2, B3, B4, B5 et C.

La datte préserve notre corps

dattes

Un effet anti-oxydant la datte ? Eh bien, oui. Elles sont même composées d’une forte quantité d’anti-oxydants et notamment de flavonoïdes et de caroténoïdes. Cette famille d’anti-oxydants agit sur les cellules de notre corps en les préservant du vieillissement et des actions néfastes des radicaux libres. Précieux compagnon ce fruit sec en plus de la crème anti-âge, naturelle bien sûr ! Sachez tout de même que pour profiter un maximum de cette action protectrice, mieux vaut consommer les dattes fraîches car la déshydratation diminue la quantité d’anti-oxydants.

Mais le fruit ne s’arrête pas en si bon chemin pour faire du bien à notre corps. En effet, la datte est également riche en fibres de deux sortes, les fibres insolubles et les fibres solubles. Les premières nous épargnent la désagréable étape de la constipation ayant une action bénéfique sur le transit ; les secondes jouent un rôle bénéfique sur notre taux de cholestérol et permettent même de réguler à la fois le taux de glucose et d’insuline. En cas de diabète, mieux vaut prendre l’avis de votre médecin, comme pour toute question liée à votre santé. En tout cas, encore une fois, la datte fait figure de bonne élève en la matière car elle arrive deuxième du tableau avant les abricots, les raisins et même les pruneaux. A la première place pour sa teneur en fibres, on trouve les figues.

Les indiscrétions de la datte

amour-nature

 

  • Alors que la date sèche peut être conservée sur un longue durée, la datte fraîche doit être consommée au bout de quelques jours car elle peut dépérir aussi vite qu’une fraise. La datte décongelée peut, elle, être conservée une dizaine de jours à condition de la laisser au réfrigérateur. Ce qui ne l’empêche pas, fort heureusement, de garder son moelleux et ses saveurs.
  • On peut trouver des dattes séchées enduites de sirop, ce qui ajoute au délicieux ressenti de sucré, vous vous en doutez.
  • L’Egypte est le premier producteur de dattes au monde. Suivent l’Iran, l’Arabie Saoudite, les Emirats arabes unis, le Pakistan, l’Algérie et le Soudan.
  • « Phoeniculteurs », c’est le nom donné aux producteurs de dattes. Le mot n’est d’ailleurs pas sans rappeler l’appellation scientifique du palmier-dattier, Phoenix dactyliferae..
  • La production de dattes reste une activité économique de premier plan dans les pays producteurs d’Afrique du Nord.
  • La présence de sucre dans la datte aide à couper la faim.
  • Les dattes ont l’avantage d’être peu fournies en lipides.
  • L’index glycémique des dattes pouvant être faible ou important, la prudence est de mise pour les personnes diabétiques.
  • Si vous consommez des dattes pour leurs vertus sur le transit, vous pouvez booster leur effet anti-constipation en les laissant plongées dans l’eau une nuit durant.

Il y a encore à dire sur ce fruit sec réunissant tant de qualités et faisant tant de bien au moment de sa dégustation ! Mais je finirai cet article, qui vous dresse déjà un premier portrait de la datte, sur un proverbe chinois que j’apprécie tout particulièrement « Si le ciel vous jette une datte, ouvrez la bouche ».

Rédactrice web passionnée de SEO et rompue aux intrigues éditos, j’ai changé de crèmerie en délaissant la région parisienne pour la région Nouvelle-Aquitaine. Un choix de vie personnel devenu une évidence. Mais aussi un vrai pari sur le plan professionnel. Après des mois de persévérance et de petit flops, ce qui est normal quand on repart à zéro du côté du réseau, des projets palpitants ont pris enfin vie. En freelance ou salariée, ma plume est en éveil et s’investit pour chacun d’eux avec la même ferveur ! Et Nanas Beauté fait partie du tableau : une nouvelle et chouette aventure bien-être aux côtés d’autres plumées et passionnées. Que demander de plus ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *