Croquez les fruits à coques, ils sont vos meilleurs alliés coupe-faim !

Le petit creux de milieu de matinée ou de fin d’après-midi m’a souvent amenée à craquer sur les petits gâteaux ou les viennoiseries.  Mais j’ai vite constaté que ma balance s’en plaignait. Alors, plutôt que de renoncer à mes pauses gourmandes, j’ai préféré opter pour les fruits à coques ! Si vous les appréciez également, je vous conseille d’en faire autant : non seulement ils sont un régal pour nos papilles mais aussi pour notre organisme !

Noix, noisettes, amandes, cacahuètes…toutes ont des atouts différents. C’est pourquoi certaines études nous affirment que l’idéal serait d’en consommer un petit mélange chaque jour, une poignée environ, soit l’équivalent de 30g. Pas davantage car les fruits à coques sont néanmoins caloriques. Mais si toutefois vous abusez, rassurez-vous: leur fort pouvoir « rassasiant » vous empêchera de saliver sur d’autres aliments, beaucoup moins bienveillants!

  • 3 noix par jour couvriraient nos besoins quotidiens  en omega 3 (vous savez les omega 3 si précieux pour notre cerveau, notre peau….);
  • les amandes seraient, elles, riches en magnésium et en potassium efficaces contre le stress et les crampes musculaires;
  • les cacahuètes sont celles qui apportent le plus de protéines;
  • les noix du Brésil contiennent du sélénium qui aide à détoxifier l’organisme;
  • les noisettes sont riches en vitamines E, le meilleur antioxydant pour protéger nos cellules;

Et voilà, je vous surprends déjà à dévorer sans la moindre culpabilité  cacahuètes et amandes grillées lors de vos apéritifs entre copines ! Alors sachez que les fruits à coque sont à consommer de préférence sans sel, crus et à ouvrir soi-même car leur coque préserve leurs nutriments. Évidemment, je vous l’accorde, au bureau c’est impossible!

Si vous les préférez grillés et souhaitez les ajouter à une bonne salade, veillez à ne pas les « torréfier » dans une poêle trop chaude pour éviter de détruire les acides gras. La vitamine E  ne résisterait pas à la chaleur.

Également, soyez vigilantes sur la qualité de vos fruits à coques.  Ils sont sujets à la moisissure et à des mycotoxines (les aflatoxines qui sont cancérigènes) s’il y a eu manquement au niveau de leur stockage ou de leur conservation. Heureusement, l’Union Européenne a imposé des contrôles sanitaires lors de leur importation. Mais au moindre doute (drôle de goût, aspect douteux), ne les avalez pas!

Pour notre impact carbone, j’ai envie de vous inviter à privilégier les noix, noisettes françaises. Nous avons la chance d’avoir en France deux importantes régions de nusiculture que sont la Dordogne et la région de Grenoble. Pour la petite anecdote, cela daterait des romains qui en consommaient déjà !

Alors invitez les fruits à coques lors de vos petites pauses; les industriels de l’agroalimentaire nous promettent une silhouette de rêve avec leurs barres allégées…ne soyons plus naïves, grignotons mais grignotons sain et utile !

Une pensée sur “Croquez les fruits à coques, ils sont vos meilleurs alliés coupe-faim !

  • 25 mai 2018 à 14 h 13 min
    Permalink

    Je suis accro aux fruits à coques. Le souci, c’est que quand je commence, j’ai du mal à m’arrêter ! J’achète des petites boîtes toutes prêtes « superfood » qui comprennent plusieurs variétés de fruits secs et de graines ! Idéal comme 4 heures ou avant une séance de sport.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *