Comprendre la prise de poids et agir en conséquence !

Bonjour les nanas ! Aujourd’hui, je reviens avec un article sur un sujet qui me touche personnellement : la prise de poids et surtout la difficulté de se débarrasser de ces kilos superflus qui peuvent littéralement nous gâcher la vie. Si, comme moi, vous avez des kilos en plus et vous souhaitez mincir, suivez-moi. Je vous prépare une petite série d’articles type dossier minceur, que nous appellerons « J’apprends à maigrir », avec des conseils, des astuces, des témoignages, des méthodes pour maigrir, des pensées, etc. L’objectif sur le long terme : comprendre la prise de poids, trouver la solution qui vous correspond et ainsi retrouver le corps et les formes qui vous conviennent. Je compte sur votre solidarité et votre engagement, et toujours dans la bienveillance : à bas les kilos disgracieux !

La perte du poids et mon corps : toute une histoire !

liberte-papillon

L’article d’aujourd’hui est parti donc d’un constat personnel : je n’arrive pas à me débarrasser de mes kilos superflus (et il y a un bon paquet, plus de 15 !!!). Bien évidemment, j’aimerais beaucoup m’affiner un peu, mais aucun régime ne m’a réellement aidée. J’ai essayé pas mal de choses côté régimes, et même si je perds 2-3 kilos durant le régime, ces derniers sont souvent repris, voire multipliés (et ce fut le cas avec la Meabox Minceur). Dans ce dossier minceur « J’apprends à maigrir », je vais vous présenter tous les régimes que j’ai essayés pour que vous vous fassiez une idée (bien que subjective puisque c’est tiré de mon expérience).

Les régimes sont donc un cercle vicieux, qui ont fini par me décourager. Me voilà donc face à ces kilos dont je n’arrive pas à me débarrasser et qui me frustrent par l’image que je renvoie et qui ne me correspond pas du tout. Mais alors vraiment pas du tout !

Je n’ai peut-être pas une alimentation très équilibrée (et j’entends par là une alimentation très stricte en aliments interdits et quantités limitées), mais je ne mange pas non plus tout le temps et n’importe quoi. Je n’ai même pas de fringales et des impulsions la journée, ni la nuit. J’essaye quand même de faire attention (légumes, fruits, pas de gras, pas trop salé, pas trop sucré…), mais, sans vraiment beaucoup de succès sur la balance.

Une grosse remise en question est en cours. 🙂 Est-ce mon hyperthyroïdie qui m’empêche de maigrir ? Mon manque d’activité (avec le surpoids, j’ai commencé à faire des tachycardies qui m’ont empêchée de faire du sport…) ? Le stress du quotidien et ma tendance à la déprime ? Autre chose que je n’aurais pas encore réussi à identifier ? Mon alimentation est-elle vraiment adaptée à mon profil ? Les quantités sont-elles vraiment dans les proportions adéquates à ma personne ? Que puis-je faire réellement pour en finir avec ce surpoids qui me gâche la vie ? Par quoi commencer pour me prendre en mains ? Autant de questions sans réponse pour le moment, mais j’ai vraiment envie que cela change.

Je lis beaucoup de livres, j’ai de nombreuses idées de régimes et de changements à faire, mais par quoi commencer ? Les régimes j’en veux plus, j’ai assez traumatisé mon corps pour rien en plus. En revanche, je suis prête à faire des changements dans ma vie : une activité régulière par exemple (inscriptions Zumba et Pilates faites pour la rentrée, yes ! — J’aurais voulu faire du yoga, mais malheureusement il n’y a pas de cours dans ma ville !) et un changement dans le style alimentaire, que je n’ai pas encore décidé : suppressions de lactose et gluten comme recommandé par Jérémie Mercier dans ses livres ou le jeun intermittent comme préconisé par JB Rives ? Mon cœur balance pour le Fasting, le jeune intermittent pour la simple raison que cela me paraît plus facile à mettre en place, et les idées énoncées par Jérémie ont fait leurs preuves, pourtant j’hésite encore. Je me laisse un peu de temps pour prendre ma décision. … Si vous avez testé l’un des deux, n’hésitez pas à me donner vos avis et conseils, je serais ravie de lire vos témoignages !

Comprendre la raison de cette accumulation de masse graisseuse et agir en conséquence

regime-alimentaire

Avant de passer à l’action — j’entends par là prendre des mesures pour maigrir — il faut d’abord comprendre pourquoi cette prise de poids. C’est un état de lieux qui doit être le plus objectif possible, même si parfois les réponses ne nous plaisent pas. Il faut se poser les bonnes questions et répondre le plus juste possible. C’est ainsi qu’on va réellement identifier le problème sous-jacent à cette prise de poids. Et c’est d’autant plus important, car la prise en charge dépend de la cause. C’est comme une maladie, si on ne sait pas de quoi il s’agit, on ne sait pas quel type de traitement mettre en place pour guérir.

Pour moi par exemple, après avoir fait ce bilan personnel, la prise de poids m’a paru comme une évidence ! La cause est un antidépresseur qui a donné pour conséquence indirecte un déséquilibre hormonal et un état psychologique morose. J’attire votre attention que le fait que cela date d’il y a déjà 6 ans ! Le temps passe vite, mais les kilos sont toujours là ! Mes actions pour perdre du poids, c’est-à-dire les régimes alimentaires, ne m’ont pas aidée, tout simplement, car ce n’était pas la nourriture qui me faisait défaut. Enfin, je suis toujours dans des spéculations, car ma prise en main commencera à la rentrée, en septembre. On verra bien si j’étais sur la bonne voie, ou pas.

En tout cas, faites un point avec vous-même et essayez de comprendre pourquoi cette prise de poids a été initiée. Ne vous jugez pas. Ne vous blâmez pas. Essayez juste de comprendre, dressez quelques spéculations et en fonction de vos notes, essayez de mettre en place la solution qui vous paraît la plus adaptée pour vous. Donnez-vous le temps d’intégrer tout cela, de l’accepter et de voir ou pas les premiers résultats. Si par exemple au bout de 6 mois, aucun résultat n’est là, c’est que probablement ce n’est pas la cause réelle de votre prise de poids. Ça va être long, mais il faut essayer et persévérer. Prenez cette aventure comme un défi, et ne vous découragez pas.

Quelques hypothèses qui peuvent répondre à votre prise de poids :

  • Le stress vous fait prendre du poids. Si vous pensez que c’est le cas, il faut probablement apprendre à lâcher prise, apprendre à extérioriser vos émotions comme stipulé dans le livre de Jérémie Mercier, apprendre à savourer l’instant présent et bien évidemment à gérer le stress. Ce n’est pas évident, surtout dans la société d’aujourd’hui, mais pour votre santé et votre poids, il faut limiter le stress autant que possible.
  • Vous mangez mal ! Si vous mangez pour les mauvaises raisons ou si vous mangez les mauvais plats, il va falloir apprendre à manger. On mange parce qu’on a faim et surtout on mange des aliments, des plats sains. Cela veut dire qu’on évite les plats industriels, les plats gras, les plats sucrés… Yuka peut vous aider à mieux manger, si vous avez un smartphone, n’hésitez pas à installer cette application gratuite. Je sais, ça va être dur surtout si vous êtes gourmande, mais c’est pour vous que vous le faites. Vous pouvez, par exemple, faire un pacte avec vous-même, la semaine une alimentation saine, et le week-end quand vous avez des amis à la maison, vous vous autorisez quelques excès. Pas mal, non ? 🙂
  • Vous êtes sédentaire. Là encore, il n’y a pas de secret : il faut bouger. Et aucune excuse : la marche rapide en pleine nature est gratuite. Vous pouvez également danser, jardiner, vous inscrire dans une salle de sport, à un cours collectif, faire du vélo… Vous avez l’embarras du choix ! Allé, allé, on enfile sa tenue de sport et on y va, et avec le sourire, s’il vous plaît. 🙂
  • Vous êtes malade. Si c’est à cause d’une maladie comme la thyroïde par exemple… il faut tout d’abord essayer de vous soigner. Malheureusement, c’est le sujet le plus délicat et il faudra peut-être se faire aider et accompagner par un spécialiste. Mais c’est difficile et tomber sur un bon médecin n’est pas toujours évident. Cherchez la personne qui sera à votre écoute et qui vous accompagnera dans votre guérison. Personnellement, j’ai l’impression que ma thyroïde va guérir. Je baisse la dose de Levotyrox depuis un moment, et ma thyroïde reste dans les normes. C’est encourageant. Encore un peu et j’espère en finir avec ce médicament. En tout cas, mieux vaut être un peu ronde et en pleine santé, que mince et malade ! On se soigne d’abord, et c’est ensuite qu’on voit pour les kilos.

Voilà quelques hypothèses. La liste n’est pas exhaustive, et nous avons toutes un parcours et une histoire différente. D’autres raisons pour lesquelles vous ne maigrissez pas existent, à vous de dresser le bilan et d’essayer de comprendre pourquoi les kilos se sont installés. Je vais moi-même vous expliquer certaines de ces hypothèses et leur impact sur notre poids, tellement je suis convaincue de leur importance.

Voilà les nanas pour cette introduction au sujet. Je vous retrouve bientôt avec un nouvel article dans la série « J’apprends à maigrir ». Restons soudées.

Salut les nanas ! Je m‘appelle Alexandra et je suis à l’origine de ce webzine 100% Féminin ! ♥

Pour l’aventure j’ai choisi de prendre en charge ce que je sais faire de mieux : le référencement du site et la promotion sur les réseaux sociaux. Oui, oui, c’est moi qui partage sur nos réseaux sociaux les articles de nos superbes créatrices de contenus, c’est moi aussi qui communique avec vous sur les réseaux sociaux, mais aussi par mail. Je prends entre mes mains la communication, le webmarketing et la visibilité de ce webzine, en espérant pouvoir créer et fédérer une vraie communauté.

Aussi, par plaisir, je me suis promis de lire énormément de livres autour du développement personnel et vous les présenter dans notre rubrique « Belles Lectures ». Je suis une Croque-Bouquins ♥

Ma devise « un esprit sain dans un corps sain » ! Carpe Diem les Nanas ! Soyez heureuses !

Et si vous partagiez avec vos amies ?
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Pin on Pinterest
Pinterest
Share on Google+
Google+
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *