Communication non-verbale : ces gestes qui vous trahissent

Le plus important, bien souvent, n’est pas ce que l’on dit, mais la manière dont on le dit ! La communication non-verbale et comportementale est étudiée en Programmation Neuro-linguistique (PNL). L’objectif ? Étudier tous vos faits et gestes et de quelle manière votre corps parle à votre place de manière inconsciente.

Eh oui, notre expression corporelle nous trahit et il est quasiment impossible de contrôler ce que l’on n’a pas envie de dévoiler !

Vous rougissez malgré vous quand vous êtes mal à l’aise ? Vous ne pouvez pas vous empêcher de vous toucher les cheveux ? Vous en avez marre de ne plus réussir à cacher vos émotions, parfois incontrôlables ?

Restez encore quelques instants, ce qui suit pourrait bien vous donner quelques astuces pour ne plus être un “livre ouvert” !

Communication verbale et non verbale

communication-verbale -non-verbale

On dit souvent que la première impression est la bonne, et ce n’est pas anodin… Inconsciemment, votre langage corporel parle à votre place. Et il faut bien avouer que cela peut parfois s’avérer extrêmement gênant !

La communication non-verbale correspond à tous ces petits gestes, postures et comportements qui vous trahissent. Mais pas que ! Votre rapport à l’espace, votre tenue vestimentaire renseignent votre interlocuteur, sur qui vous êtes et dans quel état d’esprit vous vous trouvez.

La communication verbale, quant à elle, prend la forme de mots et d’intonations dans votre voix.

Le langage verbal a donc autant d’importance que le langage non-verbal. Ce dernier est géré au niveau du cerveau limbique, véritable boîte de Pandore à émotions.

Par exemple, lorsque vous dites “oui” à quelqu’un en hochant la tête en guise de négation, la personne en face est un peu perdue. Le langage corporel est donc un des moyens de communication que vous employez à votre insu !

Si vous apprenez à décoder et à identifier tous ces petits gestes qui vous trahissent au quotidien, vous apprendrez à mieux communiquer. Même si se contrôler constamment est compliqué et peut envoyer un message contradictoire, quelques petites astuces peuvent vous aider à sortir de situations parfois hautes en couleurs.

Et puis, si vous n’y arrivez pas, vous pouvez toujours essayer la méditation ! Vous pourriez être surprise par les bienfaits de la zen attitude face aux situations stressantes, où votre corps dévoile tous vos petits secrets !

Les expressions du visage qui vous trahissent

Le contact visuel, les pupilles dilatées, le regard sur vos chaussures, tout dans votre visage donne des informations sur votre état d’esprit, votre nervosité ou votre manque de confiance. Allez, on regarde plus en détail ce que votre corps dit de vous…

Les yeux

femme-timide

Un dicton populaire dit que les yeux sont le miroir de l’âme. Et figurez-vous que le diction n’a pas tort !

Une pupille qui se dilate traduit une certaine attirance. Pas nécessairement une attirance physique, mais un intérêt pour ce qui est en train de vous arriver. Faites le test par vous-même : mettez sous vos yeux (et non dans votre bouche) une plaquette de chocolat, puis observez vos pupilles dans un miroir… Alors, vous aimez le chocolat ou pas ?

La position de votre regard est également très révélatrice :

  • Vers le haut : vous réfléchissez.
  • Vers le bas : vous êtes en pleine discussion avec vous-même, manquez de confiance ou êtes soumise.
  • Vers la droite : vous vous remémorez des souvenirs.
  • Vers la gauche : vous cherchez une échappatoire et tentez de créer une information, pour ne pas dire que vous inventez quelque chose qui n’existe pas (personne ne ment voyons !).

Les sourcils

communication-verbale-yeux

Tout comme les yeux, les sourcils expressifs peuvent dévoiler de nombreuses émotions, assez facile à déceler.

Lorsqu’ils sont froncés et plutôt bas sur un visage, ils traduisent une certaine colère, voire une opposition lors d’une discussion. Levés, les sourcils indiquent que vous êtes inquiète, préoccupée ou encore dans une situation de soumission peu agréable. Pour finir, lorsque vous doutez et que vous vous posez des questions, vos sourcils auront tendance à se placer en travers.

Malheureusement, il est difficile de contrôler ses sourcils (et là, on ne parle pas d’épilation…). Ils sont liés au reste des expressions de votre visage. Des sourcils immobiles donnent l’impression d’un visage froid et austère ! Alors, laissez-les vivre leur vie…

La bouche

communication-verbale-bouche

Très utile pour communiquer de façon verbale, votre bouche traduit bien malgré vous certaines pensées que vous préféreriez cacher. Rassurez-vous, certaines situations ne sont pas inextricables et plus facilement contrôlables que d’autres parties de votre corps.

Se mordre une lèvre vous aide à déstresser ou à digérer une émotion forte.

En cas de situation suscitant méfiance et vigilance, vous pincez involontairement vos lèvres. À contrario, si vous êtes particulièrement intéressée par quelque chose ou par un échange, votre bouche aura tendance à s’ouvrir.

Pour finir, je ne vous apprends rien si je vous dis que se lécher les lèvres est synonyme d’appétit ! Mais, c’est également le signe d’un très grand intérêt pour quelqu’un ou pour quelque chose.

La tête

communication-verbale-tete

Soyez vigilante sur la position de votre tête, surtout vous vous retrouvez dans une situation particulièrement stressante. Rencontre amoureuse, entretien d’embauche, présentation devant un auditoire, votre port de tête traduit tellement d’émotions difficiles à contrôler, qu’un peu d’entraînement  ne sera pas de trop !

  • Tête droite, dans l’axe du corps : youpi, vous êtes confiante !
  • Tête penchée vers le sol : vous êtes en train de baisser les bras face à quelque chose qui vous préoccupe et vous rend triste. Vous manquez également de confiance en vous.
  • Tête penchée en avant ou sur la droite : vous n’êtes pas d’accord !
  • Tête penchée sur la gauche : vous êtes en pleine écoute active.
  • Visage qui vous démange : vous êtes mal à l’aise…
  • Vous caressez votre visage : vous appréciez l’instant présent.

Le langage des gestes difficile à apprivoiser

D’autres parties du corps peuvent vous trahir. Votre inconscient aime extérioriser votre inconfort, votre joie ou vos doutes. Bras croisés, une poignée de main moite ou des jambes qui s’enfuient malgré vous…

Décrypter vos attitudes et celle des autres vous aidera à mieux communiquer dans votre vie de tous les jours !

Les épaules

communication-verbale-épaules

Vos épaules sont surprenantes et révèlent de nombreux secrets dont vous aimeriez bien vous passer !

Par exemple, quelqu’un qui se met une main sur l’épaule ou qui se prend dans les bras, comme pour se réconforter, est quelqu’un qui manque d’affection, d’écoute et/ou d’attention. Si c’est votre cas, vous ne vous sentez pas suffisamment entendue et aimeriez être considérée à votre juste valeur. Apprendre à gérer vos émotions et à les exprimer clairement peut vous aider !

Quand vous parlez avec quelqu’un, si votre épaule à tendance à se rapprocher de votre oreille, soit vous vous sentez en danger, soit ce que l’on vous dit est vraiment désagréable à entendre.

En haussant les épaules, vous dites à votre interlocuteur que vous n’y êtes pour rien ou que vous doutez de l’information communiquée. Si vos épaules restent figées et remontent dangereusement, telle une tortue qui se referme dans sa coquille, soit vous tentez de dissimuler une information importante, soit vous êtes extrêmement gênée !

Les bras

communication-verbale-bras

Lorsque vous essayez de vous donner un peu de contenance et d’assurance, évitez de garder les bras le long du corps. Le message envoyé à votre interlocuteur a pour effet de dévoiler votre manque de confiance. Vous ne serez donc que peu crédible.

En revanche, si vous souhaitez vous donner un petit coup de fouet (au sens figuré bien sûr), relevez vos avant-bras et touchez vos mains. Attention toutefois à ne pas croiser vos mains. Observez les bras et mains des hommes politiques : ils joignent les extrémités de leurs doigts. Pourquoi selon vous ? Pour paraître plus crédible et se donner de l’assurance. Malin non ?

Dernier point : votre sac ! Eh oui, votre sac est un bouclier… Si vous le placez devant vous, c’est parce que vous avez besoin d’une bulle protectrice, d’un espace qui vous protège de toute agression extérieure car il vous rassure.

Les mains

communication-verbale-mains

Vos mains sont le reflet de vos émotions. Ce sont elles qui bougent le plus lorsqu’une émotion vous assaille. Elles parlent littéralement à votre place !

  • Mains croisées : vous essayez de vous contrôler et faites attention à tout ce que vous dites.
  • Mains derrière la tête : vous êtes en totale confiance.
  • Mains dans le bas du dos : vous vous sentez obligée de faire quelque chose contre votre gré et le faites par pure obligation.
  • Mains dans les cheveux : vous tentez de séduire, surtout si vos mains font des mouvements de l’avant vers l’arrière (en guise d’invitation à vous suivre).
  • Sur les cuisses : vous êtes à votre aise, confiante.

Votre poignée de main en dit également très long sur vous et votre rapport à la personne qui vous serre la main. Si votre paume est dirigée vers le bas, votre main au-dessus de votre interlocuteur, vous cherchez à le soumettre à le dominer.

À l’inverse, si votre main est placée en dessous, paume vers le haut, vous êtes soumise. Pour une relation équilibrée avec l’autre, vos mains doivent être à la verticale.

Les jambes

communication-verbale-jambes

On n’y pense pas souvent, pourtant vos jambes peuvent vous trahir face à un interlocuteur qui vous met dans une position dont vous auriez préféré vous passer…

Des jambes croisées, lorsque vous êtes debout, retranscrivent une certaine timidité ou une situation inconfortable.

Si votre pied d’appui est tourné vers l’intérieur, vous êtes mal à l’aise. Il en est de même quand vous êtes assise. À contrario, si votre pied est tourné vers l’extérieur, vous êtes en phase d’écoute et intéressée par ce qu’il se passe.

De la même manière, si vos jambes sont ouvertes, vous êtes à l’aise et exprimez vos pensées librement, en toute confiance. Fermées, vos jambes démontrent que vous êtes fermée vous aussi et sur la défensive.

Posture générale

estime-de-soi

Pour terminer avec tous ces petits gestes que l’on a bien du mal à maîtriser : lorsque votre corps est penché en arrière, vous n’êtes tout simplement pas en accord avec votre interlocuteur. Et si vous croisez les bras, c’est pire ! Vous vous refermez totalement comme une coquille !

Connaissez-vous l’effet miroir ? Il s’agit d’imiter, consciemment ou inconsciemment, les gestes et postures de votre interlocuteur. Vous vous retrouvez face à votre “clone gestuel”… Ces situations arrivent en présence de quelqu’un avec qui vous vous sentez bien. Vous êtes tout simplement sur la même longueur d’onde !

Quand vous faites face à quelqu’un en pleine discussion et que vos jambes ont tendance à se mettre en biais, vous avez envie de fuir ! Prêtez-y attention si vous passez un entretien d’embauche. Les personnels des ressources humaines sont souvent formés à la communication non-verbale !

Vous ne pourrez jamais totalement maîtriser votre corps et vos émotions. Pourtant, dans certaines situations du quotidien, cela peut s’avérer bien utile ! Une nouvelle rencontre amoureuse, un recrutement, une situation conflictuelle ou une prise de parole en public. Faites le test sur quelques jours, et observez comment les autres réagissent et surtout comment VOUS réagissez.

Apprenez à mieux vous connaître ! Et même sans vouloir toujours tout maîtriser, apprendre à reconnaître certaines émotions vous aidera à vous épanouir et à vous sentir mieux dans votre corps ! Et puis entre-nous, personne n’est parfait non ?

Ma maman m’a toujours dit : « sois polie et dis bonjour ! ». Hello les nanas, moi c’est Stéphanie.

Mes sujets de prédilection : la vie trépidante des wonder women débordées, les femmes parfaitement imparfaites, la positivité.

Ma devise : « soyez vous-même, tous les autres sont déjà pris » d’Oscar Wilde.

Ma particularité : mon humour à 2 balles. C’est plus fort que moi, je ne peux pas m’en empêcher et à mon grand désespoir, mes 3 enfants en ont hérité.

Sinon la vie sans musique et sans danse serait bien trop triste. Et pour les sportives procrastineuses, on peut même danser sous la douche (à vos risques et périls tout de même)…

J’ai une passion dévorante pour le chocolat. L’idée de faire carrière en pâtisserie étant totalement exclu pour ma santé mentale et physique, je me suis lancée dans l’entrepreneuriat en tant que rédactrice web SEO.

Mais se cantonner à un seul rôle, très peu pour moi !

Slasheuse pro en marketing digital, mon cerveau est en ébullition permanente ! Copywriting, storytelling, accompagnement d’entrepreneurs, bref… J’adore les mots, la nature humaine et compte bien partager mes défauts et astuces avec vous !

2 pensées sur “Communication non-verbale : ces gestes qui vous trahissent

  • 15 mars 2019 à 22 h 48 min
    Permalink

    Super article , très complet et utile.
    Merci énormément

  • 16 mars 2019 à 9 h 55 min
    Permalink

    Bonjour Sonia,
    Merci beaucoup. C’est passionnant de se plonger dans l’inconscient et sa retranscription corporelle !
    Les gestes disent tellement de choses sur notre état d’esprit.
    Un beau week-end 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *