Apprendre le lâcher-prise : Ou comment profiter de son canapé sans culpabiliser

Avez-vous déjà entendu parler du lâcher-prise ?

Le concept est en vogue ces derniers temps. De plus en plus des articles ventent ses incroyables bienfaits, ses vertus apaisantes pour l’esprit, positives et libératrices pour le quotidien de celles et ceux qui le pratiquent.

D’accord, le lâcher-prise c’est le bonheur. Mais concrètement, on fait comment ? Que lâche-t-on et quand ? En clair, c’est par où la détente absolue ?

Qu’est-ce que le lâcher-prise ?

Lâcher-prise signifie en substance « faire confiance à la vie en cessant de s’acharner ».

Vous avez probablement déjà entendu des personnes expliquer que, lorsqu’elles ont cessé d’être obsédées par un problème, la situation s’est débloquée d’elle-même.

Alors pourquoi pas vous ?

Le concept d’ici et maintenant

Difficile de remonter l’origine exacte de ce que l’on appelle également le « pouvoir de l’intention ».

L’idée est présente dans les coutumes de nombreuses sociétés occidentales, orientales et même jusque dans les îles hawaïennes. Bien que présenté selon une méthode, un nom et des techniques différentes, le but recherché est identique.

Imaginez un moment durant lequel vous seriez entièrement à ce que vous faite, sans anticipation, sans regret, sans penser à autre chose. Un moment où tous vos sens seraient tournés vers l’instant T, la personne que vous êtes, ici et maintenant.

Alors seulement, le passé cesserait de vous influencer et l’avenir de vous angoisser. Vous auriez lâché prise pour vivre de façon plus sereine en cessant de vouloir tout contrôler.

lacher-prise-controle

Photo by Rhett Wesley on Unsplash

Mais alors, la sérénité c’est fait pour moi ?

Comment savoir que vous avez besoin de lâcher-prise ? Qu’il est de temps de faire une pause et de vous recentrer sur ce qui fait votre présent ?

Tout simplement en vous écoutant ! Votre corps vous dit tout, il suffit de prendre le temps de le regarder, de l’écouter et de tenir compte des signaux d’alarme qu’il émet.

Vous avez mal au ventre ? Des crampes d’estomac vous réveillent la nuit ? Votre teint fait grise mine ? Vous n’êtes plus capable de gérer deux choses simples en même temps sans vous sentir débordée et énervée ?

Il est temps de faire une pause. De stopper tout ce que vous avez en cours et de respirer. Dans l’immédiat profitez d’un film, faites une sieste, pratiquez votre sport préféré, et relativisez. Pour enfin, lâcher prise.

3 techniques pour s’ancrer dans le présent

Maintenant que vous avez bien compris de quoi il retourne, voyons comment effectivement lâcher les commandes et se laisser gagner par l’instant présent.

Exit les pensées négatives !

Commencez par faire la chasse aux pensées négatives. Dédramatiser les situations simples, ne vous affolez plus pour les rendez-vous manqués, ce que vous n’avez pas eu le temps de réaliser…et libérez votre esprit.

Voyez la vie autrement en vous concentrant sur les bonheurs qu’elle vous offre, même les plus petits.

Appréciez pleinement la pâtisserie préparée par le boulanger, le bonjour adressé par un voisin, le vol d’un oiseau au-dessus de vous, le bruissement du vent dans les feuilles… C’est le moment idéal pour vous rapprocher de dame nature qui vous aidera à vous ressourcer.

lacher-prise-nature

Photo by Valentin Polo on Unsplash

À la maison, appliquer la méthode de rangement KonMary vous permettra de faire de la place dans vos placards, en même temps que vous vous viderez la tête.

Bénéficiez des vertus de l’acceptation. Il ne s’agit pas de vous résigner, mais bien d’accepter les choses telles qu’elles sont pour le moment. Rien ne sert de vous épuiser face à des situations qui ne changeront pas, ou pas avant un certain temps. Gardez votre énergie et votre positivisme !

Méditer pour lâcher-prise

Il existe différentes façons de méditer. D’ailleurs, il est tout à fait possible que vous en pratiquiez une sans même le savoir. Mais si, réfléchissez bien.

  • La méditation imaginative consiste, lors d’un moment calme à matérialiser une situation, une odeur, un bruit, une personne ou encore un objet réconfortant, en pensées.

Utilisez cette technique régulièrement pendant quelques minutes dès lors que vous en ressentez le besoin, et profitez-en pour vous astreindre à la pensée positive. Oui, vous allez y arriver, et non, à bien y réfléchir la plupart des situations ne sont pas graves.

  • La méditation par la respiration demande un peu plus de temps.

Inspirez et expirez par le bas du ventre tout en vous concentrant sur l’effet que cette action a sur votre corps. Ce faisant, pensez à un petit ballon blotti à l’intérieur de vous. Il se gonfle et se dégonfle lentement. Petit à petit, complétez le tableau en visualisant différentes parties de votre corps, elles aussi mises en mouvement par la respiration.

Ce travail devrait vous permettre de retrouver une sensation de calme et de plénitude sans trop de difficultés.

lacher-prise-meditation

Photo by Joseph Chan on Unsplash

« Désolé, pardon, merci, je t’aime »

Ces quatre mots, utilisés sous forme de mantra, s’adressent à vous et sont particulièrement utiles quand le besoin de lâcher-prise se fait pressant.

Ils forment la base d’une technique ancestrale hawaïenne, celle que je préfère et que je pratique de temps à autres depuis quelques années déjà, le Ho’oponopono :

  • Désolé(e) d’avoir engendré cette situation
  • Pardon à moi-même, d’avoir créé ce problème
  • Merci à l’Univers pour cette occasion de le clarifier
  • Je t’aime, comme une déclaration à soi-même

Si cette méthode particulièrement bienveillante vous intéresse, il existe de nombreux livres sur le sujet. Je vous recommande tout particulièrement « La méthode pratique du Ho’oponopono ». Il délivre de nombreuses astuces pour apprendre à lâcher-prise, à se pardonner, à pardonner aux autres, à aller de l’avant et surtout à mieux communiquer afin d’éviter les situations complexes ou surmenage et stress viennent s’imbriquer.

Préparez-vous un bain chaud, ajoutez-y quelques gouttes d’huile essentielle d’ylang-ylang réputée pour favoriser la détente, et ouvrez votre livre. Petit moment de bonheur assuré !

lacher-prise-bonheur

Photo by Eleonora Patricola on Unsplash

 

À votre tour !

Alors, intéressée ? Si oui, vous voilà parée pour aborder le lâcher-prise si salutaire en période de crise.

Mais attention, ni la méditation, ni les mantras, ni la pensée positive, ne sont magiques. Il faudra vous exercer de façon régulière et sans doute vous remettre en un peu question, afin de parvenir à l’état de relâchement recherché.

Mais, une fois que vous aurez acquis le réflexe et opté pour la méthode qui vous fera le plus d’effet (il en existe d’autres comme l’EFT pour Emotional Freedom Techniques), vous verrez qu’il vous sera plus facile d’avancer et de faire votre vie dans la quiétude et la tranquillité.

Rédactrice Web depuis 2010, freelance et positive girl invétérée, j’apprécie tout particulièrement les thématiques liées au vaste domaine du bien-être, que je cultive activement.

Le yoga me détend presque autant qu’une balade en foret et quand je rentre, je diffuse quelques gouttes d’huiles essentielles pour être totalement dans mon élément !

Du yoga à la sylvothérapie, je suis aussi une adepte de la santé par les plantes ainsi qu’une grande consommatrice de tisanes bio, que je tente parfois de réaliser moi-même, avec plus ou moins de succès.

Sur Nanas Beauté, j’espère vous faire passer mes meilleurs conseils, enrobés d’une dose de bonne humeur à chaque paragraphe !

Et si vous partagiez avec vos amies ?
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Pin on Pinterest
Pinterest
Share on Google+
Google+
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *