7 bonnes résolutions pour vaincre la charge mentale

La charge mentale ou épuisement cérébral… Quel grand sujet ! Cette petite liste de choses à prévoir, gérer, organiser, accrochée en permanence à votre esprit, et dont il est difficile de se défaire. On cumule, on entasse et puis un jour, ça vous éclate à la figure. Vous n’en pouvez plus. Il faut que ça cesse !

Comment en venir à bout ? Quelles sont les solutions pour arrêter de fatiguer votre cerveau et détendre un peu vos neurones en fusion ?

Chez Nanas Beauté, nous sommes parties en quêtes d’astuces qui vont vous changer la vie : 7 bonnes résolutions à prendre dès maintenant pour vaincre votre charge mentale ! Aujourd’hui on dit stop à cette fâcheuse manie de vouloir toujours tout contrôler !

Charge mentale : c’est quoi au juste ?

77 % des femmes interrogées par l’Ipsos en 2018, disent souffrir de charge mentale. Soit près de 8 femmes sur 10 ! Une femme sur 2 pense ne pas pouvoir réussir à tout gérer dans son quotidien.

La charge mentale, c’est un peu comme une petite musique désagréable qui vous trotte dans la tête. Elle sape littéralement vos journées et parfois même vos nuits. Et il faut bien reconnaître qu’il est difficile d’en venir à bout. Des pensées envahissantes sollicitent votre attention en permanence. Le responsable ? Un travail à part entière de planification et de gestion de la vie professionnelle et familiale, en plus de vos obligations.

8 h 30, après avoir lancé un avis de recherche pour vos clés de voiture, cherché votre chaussette orpheline, exterminé les traces de dentifrice collées au miroir de la salle de bains, rempli la liste de courses collée au frigo vide (suite à une attaque nocturne en bonne et due forme), noté l’anniversaire de belle-maman (trêve hivernale oblige), ramassé le courrier de la veille qui s’empile sur la table du salon (sans parler de la déclaration d’impôts), programmé une lessive, vous pouvez enfin attaquer votre double journée.

Oups, vous avez oublié de confirmer le rendez-vous chez l’ophtalmo ce soir, d’annuler la réunion du 30, de décongeler la viande… Et la journée ne fait que commencer ! Vous avez mal à la tête ? Moi aussi !

Charge mentale : quels sont les premiers symptômes d’épuisement ?

Gare à la surchauffe cérébrale ! Votre cerveau est encombré. Un brouhaha interne permanent vous empêche de vous concentrer. Le surmenage n’est pas loin, car en réalité le burn-out n’est pas l’apanage de la vie professionnelle.

Alors comment reconnaître les premiers signes, ceux qui doivent vous alerter ?

  • Prise de poids inexpliquée.

  • Hyperactivité.

  • Troubles du sommeil.

  • Fatigue, tant sur le plan physique que moral.

  • Épuisement professionnel.

  • Stress, anxiété, irritabilité voire agressivité.

  • Angoisses, peur de ne pas y arriver et de se sentir dépassée par les évènements.

  • Tensions dans la vie de couple, sentiment d’infériorité et dévalorisation.

  • Déprime ou perte de la joie de vivre.

  • Perte de confiance en soi et hypersensibilité.

  • Troubles obsessionnels compulsifs.

Rassurez-vous, rien n’est inéluctable ! La charge mentale peut être allégée. Avec quelques astuces et un petit remaniement de votre quotidien, vous pourrez soulager la surcharge.

Résolution # 1 : prenez soin de vous

prenez-soin-de-vous

Votre charge émotionnelle est trop forte ? Soyez bienveillante envers vous !

Le mot d’ordre pour se libérer de sa charge mentale est de prendre du temps pour soi. Juste pour dire à votre cerveau : pendant 1 h, c’est le black-out total. Interdiction aux pensées indésirables de franchir le pas de la porte !

Aidez vos neurones à ne plus penser à tout ce qui vous parasite. Yoga, méditation, lecture, un bain avec un peu de musique, un peu (beaucoup ?) de sport, une petite soirée en amoureux, un massage, un ciné entre copines, une promenade en forêt… Bref. Tout ce qui vous octroi un temps de cerveau disponible !

Et si vous manquez d’idées de lecture qui font du bien au moral, retrouvez notre sélection de livres made in Nanas Beauté !

Résolution # 2 : la to do list est votre meilleure amie

to-do-list

Mesdames, fonctionnez en mode projet. Le terme organisation ne doit plus avoir de secrets pour vous !

On se retrousse les manches une bonne fois pour toutes ! Ça risque d’être un peu douloureux au départ, mais je vous promets qu’après vous allez vous sentir libéréeee, délivréeee… !

Choisissez le plus beau carnet que vous trouverez, ou tout simplement un agenda digital (Google Agenda, Trello, etc.). Peu importe le support, du moment que vous êtes à l’aise avec ! Notez les tâches récurrentes par semaine, mois et années (courses, factures, ménage, organisation des vacances, anniversaires, etc.).

Réservez une partie pour l’occasionnel que vous noterez lorsque vous y pensez (et pas de procrastination svp, on note chaque idée avant qu’elle ne vous envahisse !).

Le fait d’écrire permet de libérer son esprit.

Résolution # 3 : parlez pour vous libérer

parlez-liberer

La parole, cette petite chose magique qui favorise nos relations humaines…

Comment deviner que vous êtes submergée et que vous avez besoin de réconfort si vous ne le dites à personne ? C’est prendre le risque que la cocotte explose. Et pour le coup, la cocotte-minute, c’est vous !

Les gens qui gravitent autour de vous ne sont pas télépathes (enfin, en théorie non). Donc donc donc : parlez ! Parlez pour vous libérer. Partagez ce que vous vivez avec une personne de confiance. Ne restez pas enfermée dans vos souffrances, aussi futiles soient-elles. Rien n’est jamais futile (sauf peut-être manger du chocolat devant Netflix) !

Le mot d’ordre : dédramatiser.

Rappelez-vous que vous n’êtes pas seules… 8 femmes sur 10 souffrent de charge mentale, soit plus de la moitié des femmes qui vous entourent !

Résolution # 4 : zen attitude en toutes circonstances

zen-attitude

Si vous acceptez de ne pas tout maîtriser, d’avoir du retard dans votre classement, de ne pas être la Bree Van De Kamp de Desperate Housewives, la terre ne va pas s’arrêter de tourner pour autant ! Priorisez !

Vous n’avez pas passé l’aspirateur hier, et alors ? Ce n’est pas grave si le lave-vaisselle n’a pas été vidé à 6 h 58 tapantes ! Vous n’avez pas déclaré vos impôts et il ne vous reste qu’une heure pour le faire ? Laissez tomber ce que vous faites et focalisez-vous sur les urgences.

Dans la vie, tout n’est pas question de vie ou de mort… Acceptez de lâcher prise. On ne vous demande pas de tout laisser tomber, mais bien de prioriser et d’accepter que tout ne soit pas toujours parfait !

On en revient à votre magnifique to do list : notez par ordre d’importance les actions urgentes à mener (manger, boire, dormir, le reste est accessoire, je vous rassure !).

Vous ne pouvez pas être au four et au moulin, être en même temps en train d’organiser votre vie et celle des autres.

Résolution # 5 : apprenez à partager

partager

Soyons honnêtes 2 minutes et appelons un chat, un chat… Partager ne signifie pas déléguer ! Parce que déléguer, c’est bien, mais cela sous-entend que l’on doit penser à déléguer. Un vrai cercle vicieux !

Si vous pouvez le faire, d’autre le peuvent aussi !

Il n’y a pas que dans une vie de couple où l’on peut partager des tâches. Investissez votre entourage d’une mission à gérer de A à Z.

Dans une famille, chacun est responsable d’un projet. Pour les enfants, c’est un apprentissage de l’autonomie et pour les parents une preuve d’investissement familial ! Un responsable pour la gestion des courses, un pour le linge, un pour le paiement des factures, etc.

Faites-vous aider si cela peut vous soulager (prestataire pour gérer le ménage ou aide aux devoirs pour vos enfants). Mais par pitié, arrêtez d’infantiliser votre moitié. Il n’a plus rien à se mettre ? Eh bien qu’il fasse tourner une lessive !

Terminée la petite phrase assassine : “fallait me demander, je t’aurais aidée !”.

Résolution # 6 : votre entourage est là pour vous aider

stop

Vous n’êtes pas Wonder Woman (désolée de vous annoncer cette triste vérité !). Acceptez d’avoir des limites. Quand on ne peut pas, on ne peut pas !

Arrêtez de vouloir aider tout le monde, tout le temps. Votre entourage comprendra si vous leur expliquez.

Arrêtez d’anticiper sur tout et vouloir tout faire à la place des autres.

Au travail, ne soyez plus celle qui est “volontaire par défaut” pour les tâches dont personne ne veut entendre parler. Personne n’est jamais totalement indispensable. Les rôles doivent être répartis.

Vous n’avez pas le temps d’aider vos amis à planifier les prochaines vacances ? Pour une fois, ça ne sera pas vous. Les autres aussi peuvent s’investir !

Résolution # 7 : imparfaite un jour, imparfaite toujours

femme-imparfaite

Vous connaissez le terme “empathie” ? Oui ? Alors pourquoi ne pas l’appliquer à vous-même ? Regardez-vous 2 minutes dans la glace et soyez tolérante avec ce que vous voyez ! L’estime de soi est fondamentale si vous voulez vous libérer de votre charge mentale ! Vous ne voyez pas le rapport ? Aimez-vous telle que vous êtes. Vous êtes imparfaite… Et alors ? Tout le monde l’est en réalité, et c’est tant mieux ainsi. Partant de là, soyez indulgente avec vous. Arrêtez de vouloir toujours tout contrôler et apprenez donc à devenir cette femme parfaitement imparfaite !

Le petit secret, c’est la pensée positive. L’adage dit “sois positif et tu attireras le positif”. On met les idées noires au placard et on s’aime telle que l’on est.

Votre cerveau n’est pas multitâche. Aidez-vous en vous libérant du temps, en acceptant de ne pas toujours tout maîtriser. Apprenez à lâcher prise et arrêtez de culpabiliser. Profitez de petits moments de plaisir pour vous détendre.

Votre cerveau vous le rendra et votre entourage aussi ! Parce qu’au final, on a qu’une vie, alors autant en profiter non ? Lâchez du lest, et vous verrez, votre vie entière ne va pas pour autant s’écrouler !

Et vous ? Quelles sont vos astuces pour alléger votre charge mentale au quotidien ? Plutôt organisée ou plutôt freestyle ?

Ma maman m’a toujours dit : « sois polie et dis bonjour ! ». Hello les nanas, moi c’est Stéphanie.

Mes sujets de prédilection : la vie trépidante des wonder women débordées, les femmes parfaitement imparfaites, la positivité.

Ma devise : « soyez vous-même, tous les autres sont déjà pris » d’Oscar Wilde.

Ma particularité : mon humour à 2 balles. C’est plus fort que moi, je ne peux pas m’en empêcher et à mon grand désespoir, mes 3 enfants en ont hérité.

Sinon la vie sans musique et sans danse serait bien trop triste. Et pour les sportives procrastineuses, on peut même danser sous la douche (à vos risques et périls tout de même)…

J’ai une passion dévorante pour le chocolat. L’idée de faire carrière en pâtisserie étant totalement exclu pour ma santé mentale et physique, je me suis lancée dans l’entrepreneuriat en tant que rédactrice web SEO.

Mais se cantonner à un seul rôle, très peu pour moi !

Slasheuse pro en marketing digital, mon cerveau est en ébullition permanente ! Copywriting, storytelling, accompagnement d’entrepreneurs, bref… J’adore les mots, la nature humaine et compte bien partager mes défauts et astuces avec vous !

4 pensées sur “7 bonnes résolutions pour vaincre la charge mentale

  • 18 février 2019 à 19 h 18 min
    Permalink

    Coucou Stéphanie,
    Je te remercie pour cet article super complet.

  • 18 février 2019 à 22 h 31 min
    Permalink

    Coucou Sonia,
    Ravie que l’article t’ait plu ! En espérant que ces conseils te seront utiles.

  • 19 février 2019 à 15 h 35 min
    Permalink

    trop top ton article ! Au fur et à mesure de ma lecture j’avais un sourire jusqu’aux oreilles 🙂 J’adore le concept de « la femme parfaitement imparfaite  » Je vais la garder comme référence 🙂

  • 19 février 2019 à 17 h 16 min
    Permalink

    Merci Anne-Catherine ! Contente de t’avoir donné le sourire
    Ravie que le concept de cette femme parfaitement imparfaite te plaise. Je pense que nous sommes nombreuses à l’être et qu’essayer de tendre vers la perfection est un combat perdu d’avance… surtout quand il s’agit de charge mentale.
    Vive les femmes parfaitement imparfaites

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *