3 astuces qui marchent pour éviter de procrastiner

Je suis sûre que vous avez déjà vécu cette situation : vous êtes en charge d’un projet et depuis un mois, vous n’arrivez pas à vous mettre au travail. Les deadlines se rapprochent mais vous trouvez toujours des excuses pour repousser les choses. Vous vous rendez compte que vous en êtes toujours au point mort et vous craignez de rendre un travail de mauvaise qualité. Votre patron (ou votre client) vous met la pression. Bref, c’est l’angoisse !

C’est ce que l’on appelle la procrastination, ou encore l’art de tout remettre au lendemain !

Sachez que cette situation, si elle est très désagréable, n’est pas une fatalité. Il existe des solutions qui vous permettront d’aborder plus sereinement vos projets personnels et professionnels.

Je vous propose dans cet article 3 astuces concrètes pour vaincre la procrastination et arrêter, enfin, de tout remettre au lendemain !

PS : il serait dommage d’attendre la semaine prochaine pour mettre en place ces 3 astuces anti-procrastination 😉

Organiser la journée de travail

to-do-list

Faire une to-do-list pour organiser sa journée de travail est l’une des méthodes les plus connues et les plus efficaces. L’objectif est de noter l’ensemble des tâches (professionnelles et/ou personnelles) que l’on doit effectuer dans un laps de temps donné. L’avantage d’une telle pratique est d’avoir sous les yeux en permanence ce qu’on doit faire.

Je dois vous avouer un truc : ces petites listes de choses à faire sont ma grande passion depuis des années ! J’en fais tout le temps et pour tout. Mon conjoint a du mal à comprendre cet engouement…

Mais attention, je vous vois venir les accros des to-do-list à rallonge 😉

Si, si, vous savez très bien ce que je veux dire : celles où vous devez impérativement accomplir 26 tâches professionnelles avant 17h15 en sachant que vous avez 3 RDV, le chien a promener et les courses à faire.

On sait toutes ce que ça donne au final : il est impossible de tout faire et on ressent alors un grand sentiment de culpabilité et de nullité. Alors, stop, on arrête ça s’il vous plaît. C’est pas bon pour l’estime de soi.

Tout l’enjeu d’une bonne to-do-list réside donc dans le fait de vous fixer des objectifs atteignables.

Voici 3 étapes rapides pour préparer une bonne to-do-list :

  1. déterminez le temps de travail dont vous disposez réellement sur la journée en prenant en compte ce que vous avez déjà planifié ;
  2. listez toutes les tâches professionnelles à faire ;
  3. répartissez-les en fonction de leur urgence.

Pour mieux organiser votre journée, je vous conseille également :

  • d’être réaliste car vous n’aurez pas (ou peu souvent) 8h entièrement dédié à votre travail ;
  • de planifier des temps de repos et de repas, indispensables à votre santé mentale et physique ;
  • d’identifier vos moments productifs pour faire les tâches les plus compliquées.

Décomposer les tâches

do-it-yourself

Les causes de la procrastination chronique sont multiples : peur de mal faire, peur du changement, projets qui ne vous plaisent pas …

Il existe également une autre raison assez répandue à cette tendance à vouloir tout remettre au lendemain : devoir travailler sur un gros projet et ne pas savoir par où commencer.

C’est décourageant, n’est-ce pas ?

Dans ce genre de cas, on se sent souvent perdue face à l’immensité de la tâche. On peut même finir par renoncer complètement car la route nous paraît bien trop longue et sinueuse pour atteindre l’objectif initial qu’on s’était fixé.

Pour éviter ce blocage et procrastiner (voire renoncer), je vous conseille de découper votre objectif principal en plusieurs petites tâches.

Au lieu de marquer sur votre to-do list “prospection entreprise”, décortiquez plutôt le projet en plusieurs étapes :

  • “mise à jour des documents de prospection”
  • “mise à jour du discours de prospection”
  • “identification des potentiels clients et récupération des coordonnées”
  • “création du mail 1”
  • etc.

En bref : soyez précise et remplacez le vague par du concret ! C’est vraiment très simple et les effets sont immédiats.

Vous verrez, il sera beaucoup plus facile de vous mettre au travail si vous savez exactement par quoi commencer.

Éviter les distractions

amour-bonheur
Spoiler : c’est probablement l’astuce anti-procrastination la plus efficace de cet article alors n’hésitez pas à la mettre en place tout de suite.

Les notifications du téléphone, les réseaux sociaux, les collègues qui rigolent à côté, la messagerie qui clignote, un bruit à l’extérieur ou le chat qui miaule : autour de vous, il y a mille choses qui sont susceptibles d’attirer votre attention.

Il est vraiment très compliqué d’y résister, surtout lorsqu’on est procrastinateur chronique. En effet, ces distractions provoquent plus de plaisir que la réalisation de la tâche qu’on est en train de faire. On a donc tendance à multiplier ces moments en pensant que ça ne durera que quelques secondes !

Trois heures après, on se demande pourquoi on est en train de regarder une vidéo d’un chat qui apprend la macarena.

En réalité, ces parasites extérieurs nuisent à votre efficacité. C’est normal : vous êtes coupée dans votre élan et mettez du temps à vous concentrer à nouveau sur votre travail. Cela empiète donc beaucoup sur votre temps de travail.

Mon conseil est très simple : éloignez au maximum les distractions de votre espace de travail.

Coupez votre téléphone ou mettez-le dans une autre pièce, déconnectez-vous des réseaux sociaux, mettez des bouchons d’oreille … Il existe même des applications spéciales qui couperont votre accès à internet selon les paramètres que vous aurez configurés. Trouvez les techniques qui vous correspondent le mieux.

Ces 3 astuces pour vaincre la procrastination demandent un effort important car vous allez devoir changer vos mauvaises habitudes. Soyez courageuse dans votre démarche ! Avec une bonne dose de motivation et d’auto-discipline, vous verrez très rapidement des résultats sur votre productivité !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *